Votre Santé Mentale

Votre Santé Mentale

Votre Santé Mentale > Écouter pour susciter de vraies interactions sociales 

Écouter pour susciter de vraies interactions sociales 

Pourquoi répondons-nous « Je vais bien, merci » même lorsque ce n’est pas vrai? Pourquoi donnons-nous une réponse superficielle quand quelqu’un nous demande comment ça va? En partie parce que nous ne savons pas si l’autre personne est vraiment à l’écoute. 

On peut soutenir que la question courante « comment ça va? » et la réponse polie « Je vais bien, merci » impliquent une convention tacite : je ne te dirai pas comment je vais vraiment, parce que tu ne veux pas réellement le savoir. Il y a une contrepartie à dire ce qunous pensons, et c’est d’écouter. Si nous voulons révéler la vérité sur ce qui se passe, nous devons nous préparer à entendre une réponse honnête. Il faut vraiment vouloir savoir et il faut écouter attentivement.  

À bien y penser, personne ne nous enseigne à écouter. Pourtant, l’écoute est une compétence; elle peut être apprise. Mais elle doit aussi être exercée.   

Vous pouvez être la personne qui écoute vraiment ses amis, ses collègues, ses êtres chers et ses voisins. C’est incroyable tout ce qu’il y a à apprendre, et à quel point il est possible de tisser des liens significatifs. Et cela s’accompagne aussi d’avantages sur le plan personnel. C’est une belle occasion de se développer : de manifester plus d’intérêt, d’être plus empathique, d’exprimer davantage sa personnalité.  

Utilisez la liste de suggestions suivantes pour renforcer vos compétences nécessaires à une vraie bonne écoute : 

  • Est-ce que je peux activer l’option vidéo? (Conseil : Il est plus facile de tisser des liens quand on se voit visuellement.) 
  • Est-ce que je peux éteindre la musique? (Enlevez votre casque d’écoute ou vos écouteurs.) 
  • Est-ce que je peux écouter ma boîte vocale? (Si quelqu’un vous laisse un message sur votre boîte vocale, prenez le temps de l’écouter. Dans leurs messages, vos amis peuvent parfois laisser entendre qu’ils ont besoin de votre oreille.) 
  • Est-ce que je peux désactiver ma sonnerie et mes alertes? (Conseil : Vous pouvez dire « Je vais désactiver ma sonnerie ». Ainsi, la personne sait que vous êtes tout ouïe.) 
  • Est-ce que je peux trouver un endroit tranquille pour parler sans distraction ni interruption? 
  • Est-ce que je peux m’éloigner de mon écran? (À moins que vous ne soyez en conversation vidéo, bien entendu!) 
  • Est-ce que je peux résister à l’envie de consulter mon téléphone ou mes courriels?

En suivant ces conseils, vous êtes maintenant prêts à écouter vraiment et ainsi, établir de véritables liens significatifs.
 

Ressources 

Kate Murphy (2020) You’re Not Listening: What You’re Missing and Why It Matters 

Michael Nichols (2009) The Lost Art of Listening: How LearninTo Listen Can Improve Relationships

https://ggia.berkeley.edu/practice/active_listening?_ga=2.99578077.259069315.1581000433-695668732.1581000433 

https://www.powerofpositivity.com/8-ways-to-tell-someone-not-listening/