Votre Santé Mentale

Votre Santé Mentale

Votre Santé Mentale > Tout savoir sur le temps que passent vos enfants devant un écran 

Tout savoir sur le temps que passent vos enfants devant un écran 

On a fermé les écoles, annulé les activités de groupe et les rendez-vous entre camarades de jeu, et les enfants se retrouvent à la maison. De même, beaucoup de parents restent aussi au foyer familial, souvent occupés à travailler. Voilà le concours de circonstances parfait pour faire augmenter le temps que passent les enfants devant un écran.   

Alors, quelles en sont les conséquences ? Au-delà de la plateforme Classroom de Google et des expositions virtuelles offertes par les musées, comment les enfants vivent-ils avec tout ce temps passé en ligne ? Les écrans renforcent-ils leur isolement ? Ou bien leur permettent-ils d’établir des liens sociaux qui les aident à traverser cette période difficile ?  

En bref, c’est compliqué.  

Les études démontrent que de grandes périodes de temps passées devant un écran pourraient restreindre le champ de l’attention des enfants et compromettre leur développement, surtout pour les enfants de moins de deux ans. Pour les adolescents, les risques sont moins élevés lorsqu’on les compare aux autres défis liés à la vie adolescente. Toutefois, quelques études établissent un lien entre les médias sociaux et la dépression chez les jeunes. Cela ne signifie pas que passer du temps devant un écran pour des raisons récréatives ne présente aucun avantage, en revanche. L’activité peut certainement faire partie de l’apprentissage social d’un enfant, lui donnant les moyens d’entretenir de bons liens sociaux, surtout lorsque ce n’est pas possible en personne.  

Gardez les astuces suivantes en tête lorsque vous évaluez le pour et le contre de l’augmentation du temps passé devant un écran.  

  1. Tenez-vous loin du jugement

Vous ne devriez pas juger d’autres parents qui permettent du temps d’écran supplémentaire, tout comme vous ne devriez pas vous juger vous-même. Les circonstances actuelles sont uniques et surtout temporaires. De plus, elles sont particulièrement stressantes pour les parents qui peuvent avoir du mal à effectuer leur travail salarié de la maison. En fait, permettre aux enfants de passer plus de temps devant un écran peut aider à diminuer le stress ressenti dans l’environnement familial.  

  1. Impliquez-vous

Pensez à vous impliquer dans les choix de vos enfants lorsqu’ils sont devant un écran. Si vous les aidez à choisir ce qu’ils regardent ou les personnes avec qui ils interagissent, vous renforcez le lien qui vous unit. Le vidéoclavardage avec les grands-parents ou les amis peut être bon pour la santé mentale de tout le monde, mais les séances d’exploration des profondeurs de YouTube sans surveillance le sont peut-être moins. Parlez à vos enfants de ce qu’ils regardent sur la Toile, ou des jeux auxquels ils s’adonnent.  

  1. Trouvez l’équilibre

L’objectif est de trouver un équilibre entre le temps que passent vos enfants devant un écran et d’autres activités, comme le fait de bouger, et d’aller dehors, si possible. Donnez-leur le temps d’éprouver de l’ennui afin qu’ils se trouvent eux-mêmes des façons de se divertir. Cela laisse libre cours à leur créativité et aux jeux libres. Vous pourriez entretenir des discussions sans écran lors de collations ou de repas aux mêmes heures chaque jour ou profiter d’une soirée de jeux de société une fois par semaine. Lorsque vous trouvez l’équilibre entre le temps d’écran et d’autres activités, vous favorisez le développement de la coopération et d’aptitudes langagières.  

  1. Faites du temps d’écran une ouverture vers le monde

Vous avez le choix de considérer le temps que passent vos enfants devant un écran comme une ouverture vers le monde social, surtout maintenant, à un moment où les circonstances inhibent leurs interactions sociales. Les technologies numériques peuvent aussi rassembler les enfants au moyen de rendez-vous entre camarades de jeu en ligne et de jeux partagés sur des plateformes numériques. En période d’isolation, les enfants peuvent rester en contact avec leur famille et leurs amis grâce à cette ouverture.  

  1. Remarquez lorsque vos enfants deviennent passifs devant un écran

Lorsque vos enfants éprouvent de l’ennui devant un écran, l’activité devient passive et elle est moins susceptible d’être bénéfique. Faire défiler interminablement l’affichage déroulant ou regarder passivement un écran peut être ankylosant. Ces activités peuvent mettre vos enfants d’humeur grincheuse ou les rendre fatigués.  Qui met fin à l’émission d’un enfant avant qu’elle ne soit terminée s’attire ses foudres !  

  1. Les médias sociaux sont-ils bons ou mauvais pour vos adolescents ?

Une question demeure : les liens sociaux de vos adolescents sont-ils resserrés ou affaiblis par les médias sociaux? Les études démontrent que les interactions sur les médias sociaux ne sont pas toujours positives et saines. Pourtant, elles ne sont pas toujours négatives non plus.  

Rappelez-vous que la surutilisation des médias sociaux peut entraîner des sentiments de solitude, de mauvaise estime de soi et des symptômes liés à la dépression. Elle accentue l’impression d’être isolé socialement.   

Mais gardez aussi en tête que pour beaucoup d’adolescents, l’utilisation des médias sociaux leur tient à cœur. Les plateformes de médias sociaux sont peut-être un de leurs principaux moyens de socialiser. Si vous leur enlevez la possibilité d’interagir avec leur groupe d’amis, ils pourraient se sentir davantage isolés ou seuls. Assurez-vous de vérifier la nature de leurs relations en ligne. Sont-elles saines ? Vos adolescents se sentent-ils dépassés ? Astuce : ces conseils valent peut-être tout autant pour maman et papa.